• détail du capot moteur en fibre de carbone de la Lamborghini Sesto Elemento.

MATÉRIAUX INNOVANTS

L’histoire des matériaux composites chez Lamborghini commence en septembre 1982, quand Giulio Alfieri, directeur général de Nuova Automobili Lamborghini, profite d’un financement européen pour lancer la conception et la fabrication d’une voiture expérimentale en matériaux composites.  Pour l’occasion, il décide d’embaucher l’ingénieur Rosario Vizzini, ingénieur aéronautique chez Alenia qui avait travaillé comme consultant pour Boeing à Seattle (WA) pour la construction de la dérive des B-767 en fibre de carbone. Début 1983, Rosario Vizzini décide de lancer la conception préliminaire d’un châssis en Carbon Fiber Reinforced Plastic (CFRP) pour la toute nouvelle Lamborghini Countach, qui ne sera cependant jamais présentée officiellement. La Countach Evoluzione possédait une coque 100 % composite en fibre de carbone et pouvait se prévaloir d’une diminution de poids d’environ 500 kg par rapport aux modèles Countach de référence. Ses performances étaient également remarquables : bien qu’équipée d’un moteur de série de 490 ch à peine retouché, la Countach Evoluzione dépassa les 330 km/h sur le circuit de Nardò. 

en savoir plus

Plus de trente ans de recherche

Depuis plus de 30 ans, Lamborghini applique et développe la technologie de la fibre de carbone dans le secteur automobile, à travers des activités de recherche internationale menées notamment dans l’Advanced Composite Structures Laboratory (ACSL) de Seattle.
Grâce au partenariat avec Boeing, Lamborghini a ouvert de nouveaux horizons aux matériaux composites, s’affirmant encore comme la marque automobile leader en matière de recherche sur la fibre de carbone.

Sesto elemento

Les collaborations avec des partenaires provenant du monde aéronautique ont abouti à la Sesto Elemento. À travers ce projet au fort contenu technologique, l’association avec l’aérospatiale a été mise en pratique avec des résultats concernant l’utilisation de la fibre de carbone jamais obtenus avant. 

en savoir plus

CARBONSKIN®

Dans l’histoire de Lamborghini, la fibre de carbone à matrice thermodurcissante, qui doit son nom au fait qu’elle durcit avec l’augmentation de la température, a été employée depuis les années 1980 pour développer des composants structurels et esthétiques rigides.

S’inspirant encore une fois du secteur aérospatial, Automobili Lamborghini exprime sa capacité d’innovation en explorant pour la première fois le monde des matériaux flexibles. Après des années de recherche et développement, un nouveau matériau en fibre de carbone à matrice flexible, adapté à une utilisation dans l’habitacle, a ainsi été conçu. Le Carbonskin® a été entièrement développé par l’équipe de Recherche et Développement d’Automobili Lamborghini, l’ACRC. Il respecte tous les critères d’homologation et de validation prévus dans le secteur automobile. Au niveau mondial, ce produit est breveté sous le nom « Carbonskin® ». C’est le seul produit au monde à même de satisfaire les critères de qualité et d’homologation du groupe VW. Outre une économie de poids substantielle (-28 % et -65 % respectivement par rapport à l’Alcantara et au cuir), ce matériau innovant offre des caractéristiques uniques : aspect naturel de la fibre de carbone, effet tridimensionnel, douceur immédiatement perceptible au toucher en comparaison de tout autre matériau.

MONOCOQUE AVENTADOR

L’utilisation intensive de la fibre de carbone au niveau structurel de l’habitacle et le développement constant des processus technologiques ont permis à Lamborghini de remporter en 2011 un nouveau défi, avec une monocoque innovante en fibre de carbone pour la super sportive Aventador.

en savoir plus
Options
texte
contraste
start - stop
Partager sur social