• Image pleine page d’une Lamborghini Silhouette blanche vue de trois quarts, garée sur une route près d’une clôture.
Image coupée d’une Lamborghini Silhouette blanche vue de profil dont on voit uniquement la partie avant, arrêtée sur la route.

Performances Toute la puissance Lamborghini, encore plus agréable à conduire

La Silhouette à moteur central a été une évolution de la Urraco et fut produite à 53 exemplaires seulement, dont le dernier fut utilisé comme prototype pour la future Jalpa. En dépit du design propre à une berline, le moteur V8 d’une puissance de 250 ch assurait une vitesse de pointe de 260 km/h et faisait de la Silhouette une des supercars les plus confortables de l’époque.

Image coupée d’une Lamborghini Silhouette blanche avec vue de l’arrière.

Design Un design capable de conquérir l’Amérique

Née comme une évolution de la Urraco, et comme première Lamborghini dotée de toit Targa, la Silhouette fut conçue expressément pour s’imposer sur le très réceptif marché américain des berlines ouvertes, grâce à un toit démontable à ranger derrière de confortables sièges.