• Image plein écran d’une Lamborghini Urraco blanche vue de profil sur fond indéfini.
Image coupée d’une Lamborghini Urraco rouge vue de l’avant.

Design Lignes essentielles, dessinées par Marcello Gandini.

Le choc pétrolier et les tensions sociales qui plongent les années 70 dans la tourmente imposent à Lamborghini la nécessité de construire une nouvelle voiture, plus économique et dotée d'une cylindrée plus raisonnable. La décision de produire une berline à quatre places fut l’idée qui s’imposa d’elle-même pour atteindre un plus vaste public sensible au pur confort de conduite. Ainsi vit le jour la Urraco, créée sous la supervision de Marcello Gandini, qui dessina par la suite les lignes de la désormais légendaire Miura.

Image coupée de l’intérieur de la Lamborghini Urraco, avec vue latérale du volant et du tableau de bord.

Performances Confort et performances

Pour la Lamborghini Urraco, une grande attention fut accordée au confort et au plaisir de la conduite, mais le moteur ne fut pas l’objet de moindres attentions : la Urraco était dotée d’un moteur V8 de nouvelle génération de 2,5 litres, porté à 3 litres en 1974.